autobiz

Achat d'un véhicule d'occasion : les documents à vérifier

Achat d’un véhicule d’occasion les documents à vérifier

Différents points sont à contrôler lors de l'achat d'un véhicule, et certains documents peuvent jouer un rôle important dans votre décision. Ne négligez pas l'aspect administratif qui pourrait vous en dire long sur l'auto concernée.

Lors du rendez-vous avec votre acheteur vous devrez contrôler l’intérieur et l’extérieur du véhicule, mais pas seulement. Vous pouvez également réclamer à votre vendeur les documents suivants :

-    Le carnet d’entretien : il doit être à jour et vous permet de retracer le passé du véhicule ce qui prouve que celui-ci a été correctement entretenu et de façon régulière.

-    Les factures de réparation : tout comme le carnet d’entretien, ces documents ne sont pas obligatoires mais sont rassurants pour l’acheteur. Grâce aux factures d’entretien, vous pourrez rapidement consulter tout l’historique du véhicule, mais surtout prendre connaissance des différentes réparations effectuées et des pièces remplacées.

-    Le manuel d’utilisation : lors de l’achat d’un nouveau véhicule, comprendre le fonctionnement de certaines commandes n’est pas toujours évident à la première utilisation. Si le vendeur a perdu le manuel d’utilisation, vous pouvez parfois le retrouver en téléchargement sur internet.

-    Le rapport de contrôle technique : Celui-ci doit être daté de moins de six mois, ou de moins de 2 mois si une contre-visite a été prescrite. Il est conseillé de demander à votre vendeur le premier procès-verbal établi par le garagiste, pour avoir la liste de tous les points relevés durant l’expertise. Si le véhicule a moins de 4 ans, le rapport de contrôle technique n'est pas obligatoire.

-    Le certificat de situation administrative dit de non-gage : celui-ci prouve que la voiture n'est pas volée, ni gagée (pour un crédit non payé par exemple) et que les contraventions ont été réglées. Le vendeur peut se le procurer gratuitement à la préfecture, à la sous-préfecture ou à la mairie dans certaines grandes villes.

Le jour de la vente, le vendeur devra également vous remettre le certificat de cession du véhicule rempli de sa main et la carte grise barrée avec la mention "vendu le" ou "cédé le", suivie de la date de la vente ainsi que de sa signature. Estimez ici la cote argus achat de votre futur véhicule.