Pourquoi est-ce important de comprendre que le kilométrage influence la valeur d’une voiture ?

Un bien se déprécie dans le temps principalement à cause de son âge et de son utilisation. Pour cette raison, une voiture qui affiche peu de kilomètres au compteur conserve mieux sa valeur dans le temps. Mais peut-on vraiment se fier à l’odomètre ? 

Le kilométrage est un paramètre essentiel à prendre en compte pour estimer le prix d’une voiture. C’est la variable qui va déterminer la différence de prix entre deux véhicules totalement identiques (ancienneté, marque, modèle, version et motorisation, niveau d’équipement et de garantie).

Le calcul d’une cote nécessite donc de connaître le kilométrage moyen de tous les modèles du marché pour savoir si un véhicule est sur ou sous kilométré. Cette information est parfois indiquée par les sites de cotation afin de justifier l’estimation d’une voiture révisée à la hausse si le modèle a roulé moins que la moyenne, ou à la baisse dans le cas contraire.

Pour autant, les compteurs des voitures sont manipulables et sur de nombreux marchés, près d’un véhicule sur cinq présente un odomètre trafiqué. Dans certains pays où cette pratique est largement répandue, c’est même une voiture d’occasion sur deux qui est concernée.

Les modèles les moins exposés sont les citadines et les compactes qui ont moins de 2 ans d’ancienneté. La marge de manœuvre pour réduire artificiellement le kilométrage et l’intérêt financier de cette opération sont moindres.

Le risque d’une malversation est aussi plus faible pour les voitures dont le premier propriétaire est connu (première main) et vers lequel il est possible de se retourner si la fraude est découverte. Enfin, l’existence d’une garantie ou d’un label sur un véhicule est également un gage de sécurité, car le constructeur ou l’organisme qui la délivre atteste de la véracité du kilométrage annoncé.

Les odomètres trafiqués concernent en particulier les modèles plus âgés, ceux qui conviennent mieux aux longs trajets comme les berlines et les monospaces, ainsi que les voitures haut de gamme. Les enjeux financiers sont supérieurs et les manipulations sur le kilométrage sont plus difficilement détectables.

En Belgique, l’instauration du système Car-Pass dès 2006 a permis de réduire considérablement les cas de fraude à l’odomètre. Grâce à ce dispositif, l’information du kilométrage est communiquée à une base de données centrale lors de chaque passage d’une voiture à l’atelier pour une opération de maintenance ou un contrôle technique. Toute anomalie dans l’historique du kilométrage est ainsi identifiée. Néanmoins, la parade de Car-Pass ne convient pas aux véhicules qui ont été immatriculés pour la première fois hors de Belgique, et pour lesquels l’odomètre a pu déjà être trafiqué.

Le kilométrage est donc un paramètre essentiel à prendre en compte pour estimer une voiture. Il influence directement le prix et réclame de la vigilance de la part des acheteurs.

autobiz est un leader mondial de la cotation automobile. La société propose ses valeurs dans près de 30 pays sur trois continents. En savoir plus