autobiz

Quels moyens de paiement privilégier?

vendre-particulier-arnaques

Afin que tout le monde soit informé, voici les arnaques à éviter lors du paiement de votre voiture.

 

 

 

 

Chèque, espèces ou virement bancaire ? Le vendeur particulier a toutes les raisons de prendre ses précautions dans le cas d’une transaction automobile. Le montant est généralement élevé.  

Vous êtes sur le point de vendre votre automobile ? A quoi bon se mettre d’accord sur un prix si le mode de paiement est motif de discorde ? Pour cette raison, il est préférable d’aborder le sujet lors de la prise de rendez-vous avec l’acheteur particulier.

Il existe plusieurs moyens de paiement, mais tous n’offrent pas le même niveau de sécurité. Avec les particuliers, évitez les virements bancaires, les mandats, les chèques ordinaires ou certifiés. Ils nécessitent un délai à l’encaissement et peuvent générer un défaut de paiement. Ainsi, un chèque crédité sur votre compte peut s’avérer volé par la suite. Vous serez alors débité par votre banque, et obligé de vous retourner contre la personne à qui vous aurez vendu votre voiture !

Les espèces : Pour les particuliers qui n'exercent pas de profession commerciale, les paiements en espèces sont autorisés pour toute transaction dont le montant, TVA comprise, ne dépasse pas 3.000 euros. Il est préférable d’effectuer le règlement de cette transaction dans une agence bancaire avec l’acheteur. Il peut être utile de la formaliser par écrit au cas où l’administration demande un jour de la justifier. Autant se dire que pour vendre une voiture de type sportive, ce mode de paiement est à éviter !

Le chèque de banque : c’est le moyen le plus sûr de se faire payer par un particulier. Le chèque de banque est émis par la banque elle-même, qui s’est assuré auparavant que la somme pourra bien être débitée. Son porteur a la garantie de son paiement pendant toute la durée de validité du chèque (un an et 8 jours en France).  

Le chèque de banque n’est cependant pas un mode de paiement infaillible. Il peut être tout de même être falsifié. C’est pourquoi, il est préférable de s’assurer que la transaction aura bien lieu durant les heures d’ouverture de l’agence bancaire émettrice. L’encaisseur pourra s’assurer auprès d’elle de la validité du chèque. Afin de vous assurer que vous n’avez pas affaire à un complice, cherchez vous-même dans les pages jaunes le numéro de téléphone de la banque émettrice du chèque.

Conseil d’expert  Sachez reconnaître un vrai chèque de banque !

Vérifiez que la mention chèque de banque apparaît en filigrane avec un motif intégré au papier. Cette mention apparaît au dos du chèque, bordée en haut et en bas par deux flammes rayées, et de part et d'autre, par deux semeuses.

Lors de la demande d'un chèque de banque, l'établissement bancaire peut facturer ce service à son client. Dans ce cas il s'agit d'une somme forfaitaire, sans lien avec le montant, qui est facturée entre 5 et 30 euros selon les banques.

Dans tous les cas, il est déconseillé de communiquer son RIB à un inconnu dans le cas d’un virement bancaire, ainsi que de lui laisser une copie de sa carte grise ou de tout autre document personnel, qui pourraient être utilisés dans le cadre d’une escroquerie. Cela vaut en particulier pour des contacts de l’étranger qui voudraient acheter votre véhicule sans l’avoir vu. De la même manière, ne vous séparez pas de votre véhicule si vous n’êtes pas certain que le montant de la transaction sera effectivement crédité sur votre compte.

Bon à savoir

Avec un professionnel, le paiement est généralement sécurisé et il s’effectue par virement bancaire. Assurez-vous néanmoins qu’il est bien enregistré au registre du commerce, si vous ne le rencontrez pas sur son lieu de travail.

Relax !

Dans le cas où vous avez une automobile à vendre : En cédant votre voiture à un partenaire autobiz, vous pouvez dormir tranquille, l’argent sera bien versé sur votre compte !