Chine : le « prix National de la Qualité » attribué à DCPA

PSA est bien implanté en Chine. La preuve ? La co-entreprise DCPA ou Dongfeng Peugeot Citroën vient de se faire attribuer, dans ce pays, le Prix National de la Qualité. De quoi étendre l’influence du groupe en Asie.

PSA contre 79 entreprises


Sa présence en Chine est fructive pour PSA Peugeot Citroën non seulement au niveau de la performance de vente, mais également en termes de management. DPCA, l’entreprise que le groupe français a formée avec Donfeng, est en effet au sommet dans ce pays en termes de qualité. C’est elle qui a été choisie pour recevoir le Prix National de la Qualité pour, entre autres, son management de la performance et les progrès qu’il a réalisés en Chine. Pourtant, les concurrentes n’ont pas manqué. Les entreprises en lice étaient en effet au nombre de 80.

 

Une première depuis la création de la distinction


C’est la première fois, depuis sa création, que ce prix a été attribué à une co-entreprise automobile filiale d’un constructeur national d’automobiles. Le choix ne devra cependant pas être surprenant pour les connaisseurs du monde du business en Chine. En effet, depuis sa constitution, DPCA s’est toujours illustré dans divers domaines allant de la stratégie produit, à la politique sociale, en passant par les achats, la production, la Supply Chain et la vente, entre autres. Il ne lui reste plus qu’à confirmer à l’année prochaine.

 

PSA la conquête de l’Asie


Jean Mouro, le haut dirigeant de la co-entreprise, a tenu à féliciter toute son équipe pour l’obtention d’une « récompense de développement responsable ». Depuis sa création il y a maintenant 23 ans en effet, DPCA a progressé dans tous les domaines et a permis ainsi aux deux entités qui le composent de poursuivre sereinement leur conquête de la Chine et de l’Asie du Sud-est.

Pour comprendre la fierté de Jean-Mouro, il faut préciser que ce prix est comme le Malcom Baldrige National Quality Award américain et l’EFQM Excellence Award européen.