La Mercedes-AMG C 63, un coupé agrandi

A la vitesse où elle fait les choses, l’industrie automobile allemande ne court pas : elle galope ! En effet, une semaine à peine après la présentation de la nouvelle Mercedes Classe C Coupé, celle-ci bénéficie de sa version sportive par la filiale AMG.

Désormais, on n’attendra plus longtemps pour connaître les premières informations officielles sur la puissante déclinaison C 63 qui sera exposée à ses côtés sur le stand du salon de Francfort.


La berline dispose déjà de cette variante, quoi de plus normal que d’en faire profiter le coupé à son tour. Seulement, on ne l’espérait pas de sitôt. Néanmoins, le résultat satisfait bien au-delà des espérances. Le futur concurrent de l’Audi RS5, de la BMW M4 ou du Lexus RC F bénéficie apparemment d’un traitement spécifique. En dehors des portes, du toit et du couvercle de la malle arrière, il n’hérite d’aucune pièce de carrosserie du coupé qui en est à son origine. Il en impressionne plus d’un avec son bouclier avant largement échancré, son capot en aluminium à double nervure, son bouclier arrière avec diffuseur intégré et ses quatre sorties d’échappement trapézoïdales. Mais il est encore plus spectaculaire avec ses ailes élargies permettant de poser de grandes roues de 18 ou 19 pouces de diamètre suivant la déclinaison.

A l’instar de la berline, le coupé C 63 intégrera une motorisation V8 4 litres biturbo dérivant de celle du coupé AMG GT. Elle génèrera 476 ch et même 510 ch à la version S. Cette déclinaison se crédite d’un chrono de 3,9 secondes pour sauter de 0 à 100 km/h. Elle fait donc mieux que son prédécesseur avec un V8 de 6,2 litres. Cette réduction de taille vise à réduire la consommation moyenne de carburant de 12 l à 8,6 L/100 km. Toutefois, à l’opposé de la berline, le coupé C 63 AMG ne peut se désister au malus maxi de 8 000 euros.

En outre, la transmission du coupé équipée de la boîte automatique Speedshift MCT à 7 rapports et embrayage multidisques n’est pas plus longue que celle de la berline. Mais d’après les chiffres fournis par la marque à l’étoile, il serait alourdi d’une cinquantaine de kilos. Cela peut être une explication rationnelle. Mais ce léger surpoids peut également provenir des trains roulants. Effectivement, le coupé se dote d’un train arrière multi bras renforcé spécifique. Par ailleurs, il intègre un amortissement piloté, des différentiels arrière à glissement limité actif et passif, des ancrages moteurs dynamiques et quatre modes de pilotages trouvés sur la berline.

Le nouveau coupé Mercedes-AMG C 63 fera sa première apparition en public durant le salon de Francfort en mi-septembre. Toutefois, les premières livraisons s’effectueront dans le courant du mois de mars 2016. Pour le moment, le prix de vente de cette voiture n’est pas encore connu, mais il sera probablement supérieur à celui de la berline version S qui a atteint les 97 650 euros.