Le coupé Peugeot RCZ tire sa révérence

Au terme des cinq années et demie de production, le coupé Peugeot RCZ tire sa révérence et dit adieu aux lignes de montage de Magna à Graz situé en Autriche. Cet arrêt est prévu pour fin septembre.

Emboîtant le pas aux versions 1.6 THP 155 en mai, ensuite à 2.0 HDi 160 au début de l’été, la gamme RCZ se limite dorénavant à deux versions seulement, dont la 1.6 THP 200 ch GT Line commercialisée à 36 100 euros et la RCZ R 1.6 THP 270 ch vendue à 43 350 euros.

 

Toutefois, le coupé RCZ restera dans le catalogue de la marque au lion jusqu’à la fin de 2015 afin de permettre d’épuiser le stock restant. Pour le moment, il n’existerait pas encore de remplaçant direct d’après le plan de rationalisation industrielle de la gamme PSA. En effet, à l’instar des 12 autres modèles de la gamme, le RCZ a été sorti de la chaîne de production à cause de son manque de rentabilité.

Le modèle ne s’est pas montré à la hauteur quant aux objectifs du plan de retour aux bénéfices ou le Back in the race propulsé par Carlos Tavarès. En dépit de ses qualités existantes, le RCZ n’a vraiment pas pu concurrencer l’Audi TT qu’il ciblait avec un déficit d’image évident sur ce marché de niche.

N’ayant pas rencontré le succès commercial escompté comme celui du coupé 406, le RCZ a néanmoins participé à la restauration de l’image de la marque au lion via le retour des versions sportives avec le RCZ R.