Pour se différencier de Peugeot, Citroën mise sur trois Cactus

Dans sa stratégie pour se distinguer de Peugeot et DS, Citroën mise sur trois nouvelles voitures dans l’esprit de la C4 Cactus et qui verront le jour d’ici deux ans.

Face à Peugeot, Citroën lance 3 nouveaux véhicules


La directrice de la marque aux chevrons a déclaré dans une interview que Citroën lancera dans deux ans trois nouveaux véhicules conçus à la base de la C4 Cactus. Ceci entre dans le cadre de la stratégie du constructeur pour se différencier de Peugeot et du groupe PSA.

Effectivement, Citroën a lancé l’année dernière son petit crossover aux lignes arrondies et protections latérales en plastique coloré. Depuis, il n’a pas encore montré les autres voitures qui symboliseront son style plus décalé. Tout ce qu’on sait est que la future génération de la citadine C3, qui devrait apparaître en 2017, héritera de certaines caractéristiques de la Cactus.

Selon Linda Jackson, la directrice de la marque, les trois prochains modèles seront dédiés au grand public, l’objectif étant d’offrir quelque chose de distingué par rapport aux autres. C’est dans ce sens que la C4 doit incarner « l’esprit Cactus ». Les prochaines voitures ne copieront donc pas ses traits et ne porteront pas non plus le nom de Cactus. En outre, la nomenclature actuelle de la gamme avec son code C1 à C5 suivant la taille du véhicule, également attribuée à la Picasso pour les versions monospace et à la Cactus pour le crossover, pourrait faire l’objet d’une révision.

D’après la directrice, la marque n’a nullement l’intention de mettre en place quelque chose de totalement nouveau au risque de semer la confusion chez ses clients. Ce qu’elle souhaite c’est offrir un produit très cohérent, non seulement pour le marché de l’Europe, mais aussi pour celui de l’Amérique latine ou de la Chine.

Cette révision et refonte du style Citroën est indispensable, car la marque rencontre des soucis dans la plupart de ses marchés. Une réalité inverse à celle de Peugeot qui a vu ses ventes s’améliorer de 2,5 % entre janvier et juillet 2015. Celles de Citroën ont quant à elles baissé de 4,2 % et ont empiré en juillet. Madame Jackson prévoit donc une légère augmentation des ventes de voiture d’environ 330 000 en Chine pour cette année.

Conduit par Carlos Tavares, le redressement de PSA passe obligatoirement par la diminution du nombre de modèles pour se fixer sur les voitures les plus massivement achetées et rentables. Vers 2020, son catalogue devra donc être réduit de moitié.

Linda Jackson réitère également la suppression de la suspension hydraulique traditionnelle sur les futures Citroën. A la place, on utilisera des technologies plus innovantes et modernes avec le même niveau de confort.

C’est en mi-septembre que la marque entend présenter au salon de Francfort le concept car Cactus M. Un hommage à la Citroën Méhari, la voiture née en 1968 et produite à 145 000 unités, célèbre pour sa carrosserie en plastique et sa capote-bâche. Pour le moment, il n’est pas encore destiné à être produit.