Renault-Nissan va supprimer 3 000 postes en Inde

En Inde, un journal rapporte que l’alliance Renault-Nissan a l’intention de supprimer jusqu’à 3 000 emplois dans le pays. Tel est le résultat d’un plan de restructuration de grande ampleur sur le territoire.

En effet, Renault et Nissan seraient en train de procéder à une diminution massive du nombre de leurs employés dans leur usine de production d’Oragadam, la plus grande du pays. En fait, ils projettent de réduire jusqu’à 50 % leur production, en passant de 40 véhicules produits par heure à 20.

Questionné sur le sujet, un porte-parole du groupe Renault à Paris n’a pas confirmé le nombre de 3 000 postes à supprimer en Inde. Il se contente d’affirmer que l’Inde est un marché dynamique et que pour s’adapter à l’environnement en perpétuel changement de l’activité et en rapport avec la stratégie du groupe, Renault-Nissan doit continuellement s’adapter aux exigences du marché pour rentabiliser ses activités de production.

Parallèlement à cette situation, la marque au losange lancera bientôt en Inde un SUV compact nommé Kwid pour le prix de 4 200 euros. Le modèle permettra au constructeur de renforcer et d’amplifier sa position dans ces marchés émergents à forte potentielle financière. Il y vise une part de marché de 5% en 2017 au lieu de ses 2 % actuels.