Nous sommes ouvertsVendez en agence ou sans vous déplacer avec notre service de rachat à domicile. En savoir plus

Le système ABS

Le système ABS

Le système ABS évite le blocage des roues lors du freinage. Ce maintien latéral évite que la voiture parte en tête-à-queue et permet de conserver l'efficacité des roues directrices pour éviter un obstacle.

Qu'est ce que c'est ?

Le système ABS évite le blocage des roues lors du freinage. ABS est l'acronyme germanophone de «antiblockiersystem». Mercedes a été le premier constructeur à commercialiser ce système à contrôle électronique sur la Classe S en 1978. Il a été développé par l'équipementier allemand Bosch.

A quoi ça sert ?

L'intérêt de ne pas bloquer une ou plusieurs roues n'est pas de raccourcir la distance de freinage, car elle n'augmente pas ou peu en cas de blocage, mais de garder le contrôle du véhicule. En effet, une roue bloquée continue de freiner mais ne peut assurer le guidage latéral. Or, ce maintien latéral évite que la voiture parte en tête-à-queue et permet de conserver l'efficacité des roues directrices pour éviter un obstacle.

Quels véhicules sont concernés ?

Le système ABS est obligatoire sur toutes les voitures en Europe depuis le 1er janvier 2003.

Comment ça fonctionne ?

Chaque roue dispose d'un capteur de vitesse afin de détecter un éventuel début de blocage. Si la vitesse d'une des roues devient plus faible que les autres pendant un freinage, le système ABS réduit la pression dans le circuit de frein de la roue concernée jusqu'au rattrapage de la vitesse appropriée. Cette opération peut s'effectuer jusqu'à 12 fois par seconde. Le programme électronique de l'ABS gère également d'autres fonctions, notamment l'aide au freinage d'urgence pour maintenir la pression la plus élevée en cas de ralentissement extrême et l'EBD (Electronic Brake-force Distribution) qui répartit la force de freinage entre les essieux avant et arrière en fonction de la répartition de la charge du véhicule.

Ce qu'il faut retenir

Pendant la régulation de l'ABS, la pédale se met à vibrer. C'est un phénomène normal dû aux variations de pression. Il ne faut surtout pas relâcher la pédale mais au contraire continuer à appuyer fort pour que le freinage soit optimal. L'ABS est peu adapté aux freinages sur la neige ou les graviers où des petites amorces de blocage sont parfois bénéfiques. Il convient alors de freiner avec un pied très léger pour limiter l'intervention de l'ABS. Enfin, l'ABS ne régule plus en dessous d'environ 5 km/h pour stopper le véhicule... car il faut bien que les roues s'arrêtent de tourner dans ce cas !

Les avantages

  • Meilleure stabilité de la voiture au freinage
  • Capacité de direction maintenue lors des freinages

Les inconvénients

  • Fonctionnement moins performant sur la neige ou les graviers