Neuf ou occasion : essayez avant d'acheter

essai voiture

Une fois les points essentiels vérifiés à l'intérieur et l'extérieur du véhicule, il est temps de procéder à un essai sur route. Contrôlez le fonctionnement général de la voiture et repérez d'éventuels bruits suspects.

Tester un véhicule neuf  et tester un véhicule d’occasion ne se réalise pas de la même manière, les éléments à vérifier ne sont pas tout à fait similaires. Dans les deux cas, l’essai doit être réalisé en ville mais également sur route afin de vous donner une idée de sa capacité d’accélération par exemple.

Véhicules d’occasions

La direction

A l’arrêt, vous pouvez tester l'état de la direction en braquant à fond sans lâcher le volant d'un côté et de l'autre. Si des bruits inhabituels ou des vibrations se font ressentir, la direction n'est pas saine.

Sur route, accélérez en lâchant le volant puis freinez en le lâchant à nouveau. La direction doit rester droite. Une déviation de la direction d'un côté ou de l'autre peut signifier au mieux une mauvaise pression des pneus, ou alors une mauvaise géométrie.

Le freinage

Vous pouvez tester les freins avant de commencer à rouler : une fois le moteur en marche, appuyez sur la pédale de frein. Celle-ci ne doit pas être molle car cela indiquerait une fuite ou un souci au niveau du système hydraulique.

Une fois sur route, réalisez un freinage d’urgence. La voiture doit s’arrêter immédiatement, ne doit pas dévier et les freins ne doivent pas grincer.

La boîte de vitesse

Chaque vitesse doit être vérifiée, sans oublier la marche arrière. Commencez à rouler et passer les différentes vitesses, vous ne devez sentir aucun point d’accroche ni aucune saccade. Dans le cas contraire, vous pourriez être amené à remplacer la boite de vitesse rapidement, une opération coûteuse. Si vous avez la possibilité de vous arrêter dans un coin tranquille, vérifiez la transmission en réalisant une marche avant puis une marche arrière après vous être arrêté. Répétez l’opération plusieurs fois.

Les amortisseurs

A l’arrêt, appuyez bien fort sur une des ailes de la voiture et laissez-la revenir en place. Le mouvement de retour doit s’arrêter net, sans aucun rebond. Le cas contraire pourrait bien indiquer un souci sur l’amortisseur correspondant au côté sur lequel vous vous trouvez.

Lors de l’essai sur route, vous pourrez vérifier que la voiture ne grince pas au moment du passage sur un ralentisseur, ou encore sur route abîmée qu’elle n’oscille pas de manière inhabituelle.

L'embrayage et le frein à main

Enclenchez une vitesse avec le frein à main serré, puis relâchez l'embrayage. Le véhicule doit normalement caler. Si le véhicule reste sur place sans caler, et que l'embrayage patine, c'est le signe qu'il est à changer. Si le véhicule se met à avancer, c'est que le frein à main est inefficace.

Fuites

Après avoir roulé, garez-vous dans un endroit tranquille et sec et laissez tourner le moteur. Au bout de quelques minutes, déplacez le véhicule pour repérer les éventuelles fuites moteur au sol.

Véhicules neufs

Acheter un véhicule neuf n’exclue pas certains contrôles :

Le moteur

Tout d’abord, il va vous falloir déterminer quel type de moteur conviendrait davantage à votre consommation et à votre type de conduite, testez un moteur essence et un diesel afin de vous rendre compte de la différence qu’il vous apportera. La puissance du moteur et la consommation du véhicule ont également une grande importance, et dépendent de votre utilisation quotidienne.

Le confort

Quelle que soit votre utilisation, un véhicule se doit d’être confortable et adapté à votre style de vie. A l’arrêt, vous pouvez dans un premier temps vérifier que l’intérieur de l’habitacle vous convient : le nombre de places, l’espace aux jambes, la capacité du coffre. Une fois en route, testez la tenue de route et la souplesse du véhicule, la direction assistée, les vibrations, les éventuels à-coups, l’accélération et la reprise.

Le look

La question de l’esthétique garde une place incontournable dans le choix du potentiel acheteur, les constructeurs en sont bien conscients. Aussi, assurez-vous dès le départ que les lignes du véhicules, les plastiques utilisés à l’intérieur, le tableau de bord, la position des commandes (exemple : lève-vitres) ou les jantes vous correspondent. Les équipements et les options peuvent également se révéler importants en fonction de vos attentes.

L’entretien

Il est plus prudent de se renseigner avant l’achat quant aux coûts d’entretien du véhicule, une fois la durée de garantie écoulée. N’hésitez pas à poser des questions à votre vendeur concernant le prix pour un changement de plaquettes de frein, de disques, d’amortisseurs, etc. Vous pouvez également l’interroger sur le prix de revient de la carte grise.