La reprise de votre voiture d’occasion en toute simplicité !

La reprise de votre voiture en 1H

 Saisissez votre immatriculation

OU

Choisissez la marque de votre voiture

La reprise de votre voiture d’occasion Les alternatives pour vendre son véhicule

Avant d’entamer les démarches pour vendre votre voiture, il est nécessaire de choisir à qui la vendre. A un particulier ou à un professionnel ? Le choix dépend principalement de l’effort que vous êtes prêt à fournir pour trouver un repreneur, du prix que vous en espérez et de vos projets. De manière générale, 3 types de vente existent :


  • La vente à un particulier : vous vendez votre véhicule à un particulier par l’intermédiaire d’un site de petites annonces.
  • Une « reprise sur vente » : vous achetez un nouveau véhicule chez un professionnel et vous faites reprendre votre véhicule au même endroit.
  • La « reprise sèche » : vous dissociez le lieu de vente et le lieu d’achat en vendant votre véhicule chez un professionnel spécialisé dans la reprise de véhicules.
PARTICULIER
La reprise auto de particulier à particulier

La reprise auto de particulier à particulier

Via une annonce sur les journaux ou sur les sites de petites annonces, la vente à particulier apparaît toujours être la solution plébiscitée.

Avantages

  • Vous obtiendrez probablement un meilleur prix pour la reprise de votre voiture parce que le particulier ne vous compte pas de frais liés à une activité professionnelle
  • Les particuliers sont moins regardants sur les petites réparations que les professionnels.

Inconvénients

  • Vous investirez du temps et de l’énergie pour nettoyer votre voiture, la photographier, publier une ou plusieurs annonces, répondre aux personnes intéressées, organiser des visites et sélectionner le bon acheteur.
  • Vous devrez aussi prendre plusieurs mesures pour vous préserver des risques liés à la vente de votre véhicule (accident, vol, paiement frauduleux).
  • Vous restez responsable plusieurs mois après la vente si l'acheteur prouve l'existence d'un vice caché sur votre véhicule.
PROFESSIONNEL
La reprise sèche par un professionnel

La « reprise sèche » par un professionnel

Par un garagiste, un concessionnaire, un mandataire auto ou encore un site internet spécialisé, la reprise de véhicule par un professionnel est la solution qui apporte le plus de confiance et qui facilite le processus de vente.

Avantages

  • Vous vendez votre véhicule en l'état, sans vous soucier du contrôle technique ou d’effectuer une vidange au préalable.
  • Le paiement est sécurisé.
  • Vous vendez votre véhicule en moins d'une heure contre 45 jours en moyenne pour une vente à un particulier.

Inconvénients

  • L’offre de reprise pour votre voiture sera moins élevée (*), car le professionnel relèvera le moindre de ses défauts et il prendra en compte les frais liés à son activité (expertise, gestion administrative, main d’œuvre, remise en état...).
  • Vous devez vous déplacer jusqu'à lui.

(*) Selon le type de véhicule que vous possédez, l’écart de prix entre une vente à un particulier et une vente à un professionnel peut être très faible (15% d’écart ou moins). Les professionnels apprécient particulièrement les véhicules peu âgés et peu kilométrés d’origine française et si possible des premières mains (véhicules achetés neufs). Si votre véhicule est âgé ou kilométré et si vous rencontrez des difficultés pour le revendre, sachez que certains professionnels disposent de canaux de redistribution et pourront prendre en charge le rachat de votre véhicule.

Pour finir, la stratégie que vous allez déployer (nombre de visites, etc), le prix plancher que vous aurez déterminé et votre projet ou non d’achat automobile feront varier le temps que vous allez passer à la vente de votre voiture.

Bon à savoir !

Et la « reprise sur vente » dans tout ça ? La reprise sur vente, c'est le fait de vendre et d'acheter son véhicule dans un seul et même garage. Si vous avez un projet d’achat et vous souhaitez optimiser vos gains financiers, il est conseillé de dissocier le lieu d’achat de votre nouveau véhicule et le lieu de vente de l’ancien. En effet, lorsque vous vendez et achetez une voiture au même endroit, le concessionnaire va pratiquer ce que l’on appelle un « transfert de marge ». C’est-à-dire, que vous allez payer probablement votre nouveau véhicule (neuf ou d’occasion) à son prix maximal avec une très faible marge de négociation. Cependant, le prix de reprise sera très intéressant. Autrement dit, les concessions et remises obtenues d’un côté peuvent être retirées de l’autre. Il est donc préconisé de dissocier le lieu d’achat du lieu de vente.

Le saviez-vous ?

Vendez votre voiture à autobiz et obtenez 300€ de bonus à valoir sur une sélection de 5000 véhicules d’occasion. Découvrez notre liste de centres partenaires.

Les documents à fournir pour la reprise de votre voiture

La reprise de véhicule Liste des documents à fournir lors de la vente

Plusieurs documents sont à remettre à l’acquéreur lors de la cession de votre véhicule. Voici la liste des documents à fournir et des conseils pratiques pour faciliter votre reprise auto :


Le certificat d’immatriculation ou “carte grise”

La cession d’un véhicule entraîne l’annulation de son certificat d’immatriculation par le vendeur. Si vous avez reçu une offre de reprise ferme et que vous êtes sûr de vendre votre voiture, alors vous devez barrer le recto de votre carte grise et écrire la mention “Vendu en l’état”. Il vous faudra également ajouter la date et l’heure de transaction et votre signature. Cependant, ne barrez pas la carte grise avant d’être certain que votre voiture est vendue et que vous serez bien payé par votre acheteur.

L’acheteur devra également remplir le formulaire en bas du verso avec ses coordonnées et sa signature. L’acheteur pourra ainsi rouler pendant un mois en découpant cette partie de la carte grise. L’autre partie sera envoyée à la Préfecture ou la Sous-Préfecture avec le certificat de cession, pour obtenir un nouveau certificat d’immatriculation. Il est par la suite toujours conseillé de conserver une photocopie de sa carte grise, en cas d’éventuel litige.

Le certificat de situation administrative

Le certificat de situation administrative ou encore le « certificat de non-gage » est délivré par la Préfecture. Il assure l’acquéreur que l’administration autorise bien la cession du véhicule. Une voiture est gagée lorsqu’elle n’est pas en règle avec le Trésor Public (amendes), lorsqu’elle est déclarée volée ou lorsque un crédit contracté lors de son achat n’a pas fini d’être remboursé. Le certificat de situation administrative s’obtient gratuitement en ligne sur le site du ministère de l’Intérieur.

Bon à savoir !

Ne vous y prenez pas trop à l’avance ! Vous avez l’obligation de remettre à l’acheteur un certificat de non-gage de moins de 15 jours lors de la reprise du véhicule.

Le certificat de cession

Le certificat de cession sert à formaliser le transfert de propriété du véhicule à un tiers, que ce soit dans le cadre d’un achat ou d’une mise à la casse. Il se nomme CERFA n°13754*02 et s’obtient gratuitement sur Internet. Ce formulaire se remplit en trois exemplaires et doit être signé par le vendeur et l’acheteur (et/ou les co-titulaires).

Le contrôle technique

Vous n’avez pas besoin de réaliser un contrôle technique avant la vente, si la date de 1ère mise en circulation de votre véhicule est inférieure à 4 ans. Cependant, au-delà de cette date, vous devrez fournir à l’acheteur la preuve d’un contrôle technique favorable datant de moins de 6 mois (2 mois dans le cas d’une contre-visite). Si ce document n’est pas fourni lors de la demande d’immatriculation, la Préfecture pourra faire annuler la vente et l’acheteur pourra, dans le pire des cas, demander des dommages et intérêts.

Le carnet et les factures d’entretien

Ces documents attestent du soin que vous avez porté à votre véhicule. Lors de la vente de votre voiture, le carnet d’entretien doit être à jour, indiquant les dates de révision et les autres opérations de maintenance réalisées. Les factures apporteront la preuve des dates indiquées dans le carnet. Si votre voiture bénéficie d’une garantie constructeur ou mécanique, le carnet et les factures seront essentiels. Ces documents permettent également à l’acquéreur de contrôler le kilométrage de la voiture.

Le contrat de vente

Le contrat de vente n’est pas un document obligatoire mais, conseillé. Il protège les deux parties en cas de litige, même si le certificat de vente situé en partie basse du certificat de cession (CERFA n°13754*02) formalise effectivement la transaction. Pour qu’il soit utile, le contrat de vente doit comporter des éléments additionnels, comme les éventuels défauts du véhicule, ainsi que les modalités de la transaction (date, prix, moyen de paiement, numéro du chèque, etc.).

L’attestation de garantie

Si votre voiture est encore couverte par une garantie cessible, vous devez pouvoir en apporter la preuve.

Manuel d’utilisation

L’acheteur aura besoin de ce mode d’emploi, notamment pour connaître la pression autorisée pour ses pneumatiques, l’emplacement des organes nécessitant une remise à niveau des fluides, etc.

Bon à savoir !

Selon le type de vente que vous allez choisir, les documents obligatoires ne sont pas les mêmes. Découvrez notre tableau récapitulatif ci-dessous :

Vente à un particulier Vente à un professionnel
Carte grise Obligatoire Obligatoire
Certificat de situation administrative Obligatoire Obligatoire
Certificat de cession Obligatoire Obligatoire (*)
Contrôle technique Obligatoire Optionnel
Carnet et factures d’entretien Optionnel Optionnel
Contrat de vente Optionnel Obligatoire (*)
Attestation de garantie Optionnel Optionnel
Manuel d’utilisation Optionnel Optionnel

(*) La saisie du certificat de cession et du contrat de vente se fera directement par le professionnel. Vous n’avez aucune démarche à effectuer.

Le saviez-vous ?

Certains documents ne sont pas obligatoires mais peuvent valoriser votre bien lors de sa revente. Par exemple, les documents qui garantissent une certaine traçabilité de votre véhicule (facture d’achat, carnet et factures d’entretien) sont particulièrement appréciés par les professionnels mais aussi par les particuliers et sont un gage de confiance.

autobiz leader de la reprise auto en France

autobiz leader de la reprise de voitures d'occasion en France

autobiz est le pionnier de la reprise de voitures d'occasion en France, depuis 2010. Forte de son réseau de 200 partenaires, autobiz vous propose de prendre rendez-vous en ligne dans un point de vente près de chez vous. Les professionnels du réseau autobiz sont évalués selon 3 critères (la qualité du service, le respect du devoir de transparence et la confiance). Et depuis 2016, vous avez la possibilité de partager votre expérience. Il est maintenant possible de rédiger et publier en ligne un avis sur le centre de reprise qui a racheté votre véhicule.

La reprise de voiture d’occasion chez autobiz

Estimation en ligne

Estimation en ligne en 2 minutes

Remplissez notre formulaire en ligne et recevez l’estimation de votre voiture.

Estimation en ligne

Prise de rendez-vous immédiate

Prenez rendez-vous dans une agence autobiz à proximité de votre domicile.

Estimation en ligne

Évaluation et vente en 1h

Faites “évaluer” votre voiture par l’un de nos professionnels et obtenez une offre de reprise ferme en 1h.

Estimation en ligne

Paiement sécurisé sous 48h

Aucune démarche administrative à effectuer. Recevez votre paiement par virement bancaire sous 48h (jours ouvrés).

LA REPRISE DE VOTRE VOITURE EN 1H ! Prenez rendez-vous maintenant !