E-tronquattro : ce qu’il faut savoir sur le concept présenté à Francfort

Le Salon de Francfort était l’occasion pour Audi de fournir une idée sur ses premières gammes de voitures électriques. La marque a en effet présenté son concept de l’E-tronquattro.

Mariage entre design et trainée aérodynamique réduite


Ce mariage est connu sous l’appellation « Aerosthetics » chez le constructeur allemand. Il unit, comme son nom l’indique, esthétique et mesures techniques dédiées à la réduction de la trainée aérodynamique de l’automobile. On a ainsi vu au Salon de Francfort un e-tronquattro bénéficiant d’un meilleur flux d’air. Cette amélioration est due à la mise en place d’éléments aérodynamiques. Le véhicule dispose, contrairement aux concurrents d’autres marques, d’un dessous de caisse complètement fermé. Ce qui lui permet d’avoir un coefficient de trainée de 0,25 et une autonomie dépassant les 500 kilomètres.
 

Démarrage de production en 2018


Le concept de l’e-tronquatro se positionne entre le Q5 et le Q7 en matière de longueur. Il dispose d’une batterie lithium-ion, se situant sous la cellule des passagers, entre les deux essieux. Le système de conduite rappelle la sportive électrique R8 e-tron et il est fondé sur trois moteurs électriques. Ceux qui souhaitent se procurer cette voiture électrique devront attendre jusqu’en 2018, année prévue pour le commencement de la production.