Google car : Les voitures autonomes testées sur des voies publiques en Californie

Google car

Longtemps expérimentées sur des pistes fermées, des zones précises et des routes virtuelles, les voitures sans chauffeur de google se sont tirées d’affaire : pas un seul accident, pas une seule intervention humaine après plus d’un million de kilomètres parcourus.

Longtemps expérimentées sur des pistes fermées, des zones précises et des routes virtuelles, les voitures sans chauffeur de google se sont tirées d’affaire : pas un seul accident, pas une seule intervention humaine après plus d’un million de kilomètres parcourus.

 

Le moment est maintenant venu de les confronter à des situations réelles. Google et plusieurs constructeurs dont Audi et Mercedes-Benz pourront faire rouler leurs voitures automatiques sur n’importe quelle route de Californie. Ils ont reçu l’autorisation à travers des permis délivrés par l’organisme public chargé de l’enregistrement des véhicules et de leur régulation, le DMV.

 

Ces permis sont destinés à poser les bases d’un nouveau secteur qui augure un avenir prometteur. La Californie veut ainsi conserver son statut de leader dans la recherche et du développement des nouvelles technologies. Pour le responsable du département du DMV, le futur du transport appartient aux véhicules autonomes car ils garantissent la sécurité et permettent une large mobilité. Il va plus loin en présentant le test sur des routes publiques comme une étape décisive dans le développement de cette technologie.

 

En définitive, cette action de l’Etat Californien propulse l’arrivée des voitures sans chauffeur dans la vie quotidienne. Faut-il prévoir un changement du monde avec cette nouvelle technologie ? C’est trop tôt pour se prononcer, cependant l’idée de réduire le nombre d’accidents mortels sur les routes est salutaire.