La Peugeot 308 Racing Cup

Le successeur de la RCZ Racing Cup de compétition de la marque au lion vient de naître sous les traits de la Peugeot 308 Racing Cup. Elle se dote de quelques améliorations techniques.

La Peugeot 308 Racing Cup, une voiture de course


Le constructeur au lion a choisi la Peugeot 308 pour succéder à la RCZ Racing Cup de compétition. Il l’a doté d’une carrosserie encore plus large, d’un poids à vide d’une tonne et d’une puissance de moteur de 308ch minimum. En outre, la marque annonce l’arrivée éventuelle d’une 308 R de série. C’est le retour du lion.

Avec ses 1 070 kg à vide et ses 260 ch, la RCZ Racing Cup de Peugeot n’a jamais failli à sa réputation de véhicule performant. Hélas, il vient d’annoncer sa retraite et avec lui sa version de compétition. Qu’on se rassure, son successeur verra le jour vers fin 2016 en la personne de la Peugeot 308 Racing Cup.

Légère, mais plus performante que son prédécesseur

On n’en croit pas les yeux et les oreilles. Une berline compacte peut-elle succéder à un coupé ? Apparemment, oui. Défiant tous les préjugés, la sportive 308 se met à la hauteur avec un poids allégé et réduit à 1 tonne ou 1 050 kg à vide. Sa puissance s’élevant à 308 ch minimum lui assure des performances beaucoup plus supérieures à celles du RCZ.
 

Une voiture de circuit


Avec ses nouvelles aptitudes, la 308 Racing Cup de la marque au lion ne se cantonnera donc pas à disputer des compétitions au sein d’une coupé de marque comme le fait actuellement la RCZ. Mieux, elle enchaînera dans de nombreux championnats européens comme le VLN au Nürburgring ou les 24h series. En effet, c’est une voiture apte à concurrencer les meilleures montures telles que le Seat LeonCup Racer de 330 ch ou le BMW M235i Racing à 333 ch.

 

La Peugeot 308 R se profile à l’horizon


Des perspectives d’avenir visent à apporter à la 308 un rayonnement supérieur et justifier son image sportive aux yeux du grand public. En profiteront donc la prochaine Peugeot 308 GTi by Peugeot Sport de 270 ch qui sera testée vers fin septembre et la future 308 R dotée d’une allure et de puissance ressemblant fortement à celles de la Racing Cup. Une histoire à suivre…

 

Les caractéristiques de la 308 Racing Cup


A l’instar de la 308 GTi by Peugeot Sport, la 308 Racing Cup se démarque avec une taille de roues de 18 pouces, mais on ne peut pas en dire autant pour son immense aileron de type WTCC. Et pour cause, les ailes avant et arrière ont grossi et atteignent les 1, 91 m de large soit 10 cm de plus que ceux de la 308 série. Toutefois, avec son poids réduit, ses pneus slicks, sa boîte séquentielle et son aérodynamisme soigné, la 308 Racing Cup de Peugeot Sport est apte à offrir des performances de premier plan. Pour ce qui est de son bouclier avant, il rappelle celui du concept 308 R Hybrid.

 

Des précisions techniques sur la 308 Racing Cup


Sous le capot, la voiture intègre quatre cylindres. 1.6 THP issu de la 308 GTi by Peugeot Sport, turbo issu de la 208 T16. Sa puissance est de 308 ch. Quant à sa boîte de vitesse, elle dispose de 6 rapports et d’une commande séquentielle avec palettes au volant. Pour ce qui est de sa structure, sa coque est renforcée par arceau multipoints soudé selon la norme FIA. Ses vitres latérales et lunettes arrière sont faites de matériau polycarbonate. Son poids minimum est de 1 tonne et de 1 050 kg au maximum. La répartition des masses avant et arrière, est de 63 % / 37 %. Sa longueur hors aileron atteint les 4,29 m et sa largeur est de 1, 910 m. Ses réglages concernent le carrossage, la pince, la hauteur de caisse, l’inclinaison aileron et les amortisseurs (compression et détente). Le cric inclut 3 vérins pneumatiques.

Présentée en statique durant le salon de Francfort, la 308 Racing Cup montrera au grand public ses performances lors de la finale du GT Tour au Paul Ricard du 24 et 25 octobre 2015 prochains.