Le marché français a progressé au premier semestre

Pour la première moitié de l’année 2014, on pourrait dire que le marché automobile français s’est bien comporté

 Il enregistre une hausse de +2,9% par rapport à 2013, une année tout de même peu glorieuse. Le principal acteur de cette performance reste PSA suivi de Renault qui réalise une hausse de + 15,3%. La marque au losange vit de beaux jours.

 

Même si les chiffres publiés par le Comité des constructeurs français d’automobiles (CCFA) montrent une hausse, le paysage automobile français a ralenti au premier semestre 2014. Cette performance n’est pas à saluer, car la hausse est à mettre sur le compte d’une année 2013 assez morose. Cette année ne pouvait pas faire mieux, il fallait s’y attendre.

 

Si on dresse un bilan, PSA ne tremble pas à la première place dans l’hexagone avec des ventes de 288 746 véhicules, soit une hausse de 4,7%. L’entreprise est talonnée par Renault avec 253 887 unités, ce qui équivaut à 15,3%, une nette progression. La marque au losange est en bonne voie pour détroner son concurrent immédiat PSA, si elle poursuit sur cette lancée. Evidemment sa marque Low Cost Dacia pourrait lui apporter un grand coup de main (+30,4% en 6 mois).

 

En ce qui concerne les autres marques, le tableau conserve la même couleur que l’an dernier. Le premium enregistre une piètre moisson en France avec notamment +0,1% pour BMW quand Audi et Mercedes sont au rouge. Seul Skoda garde la tête haute dans le groupe Volkswagen avec +11%.