Comment vérifier l’entretien d’un véhicule ?

vérifier entretien véhicule

Avant de conclure votre affaire, et lors du rendez-vous fixé avec le vendeur, vous devez prendre le temps de vous assurer que le véhicule a été correctement entretenu par son ancien propriétaire. Voici les points clés à contrôler dans un premier temps.

L’entretien du véhicule est incontournable pour sa durée de vie et votre sécurité. Aussi, lors de votre rendez-vous avec le vendeur, demandez à consulter le carnet d’entretien mais également toutes les factures d’éventuelles réparations déjà effectuées. Si le véhicule bénéficie d’un bon suivi tant qu’il est sous garantie, une fois celle-ci dépassée, les factures sont les seules traces qu’il vous reste pour déterminer ce qui a été modifié sur le véhicule.

Des papiers en règle

Pour céder son véhicule, le vendeur doit être à jour au niveau administratif. Si la voiture a plus de 4 ans, il doit avoir effectué le contrôle technique dans les 6 derniers mois. Il est conseillé de lui demander le premier procès-verbal établi par le garagiste, pour ainsi avoir la liste de tous les points relevés présentés comme des défauts mais ne nécessitant pas une contre-visite. De plus, il doit vous fournir un certificat qui vous prouve que le véhicule n’est pas gagé ainsi que l’historique des réparations réalisées sur ces dernières années (vidange, changements de filtres, etc).

Contrôle des niveaux et des pneus

Pour vérifier l’entretien d’un véhicule, vous pouvez également vous fier tout simplement à certains détails, vous permettant de savoir si l’ancien propriétaire en a bien pris soin ou non. Alors, pensez à contrôler les niveaux des fluides (liquide de refroidissement, huile moteur, liquide lave-glace, liquide de freins).

De plus, jeter un œil sur les pneus ne vous prendra que quelques secondes et vous permettra de détecter d’éventuels problèmes sur le véhicule et son entretien. La loi précise que la profondeur des rainures ne doit pas être inférieure à 1,6mm pour que l’eau s’évacue correctement lors du roulage. Une usure irrégulière de la bande de roulement peut également montrer un défaut de parallélisme, d'équilibrage ou simplement de gonflage.

Inspection de la carrosserie

Inspectez l’auto sous toutes ses coutures, la carrosserie peut en dire long sur son état. Faites le tour pour détecter les rayures, bosses et éventuelles différences de teintes. Selon la gravité des défauts, vous pourrez alors négocier le prix de vente avec le vendeur et obtenir une ristourne. Vérifiez également les bas de caisse et l’intérieur du véhicule en soulevant les tapis pour s’assurer qu’il n’y a aucune infiltration ni aucune rouille.