Les 10 questions à poser au futur acheteur lors d'un rendez-vous

questions acheteur voiture

Au moment du rendez-vous fixé avec votre éventuel acheteur, poser quelques questions pourrait vous faire gagner du temps et vous permettre d'adapter votre offre…

1. Quel budget avez-vous à votre disposition ? Le capital dont dispose l’acheteur vous permettra de savoir si le prix proposé est dans son budget ou s’il devra vous proposer une négociation. Si ce budget n’est pas en accord avec le prix, et que vous ne souhaitez pas le baisser, il refusera la vente ou devra alors probablement en discuter avec son organisme bancaire, ce qui allongerait la procédure d’achat.

2. Avez-vous entrepris des démarches auprès de votre banque ? Le futur acheteur pourra ainsi définir son budget, et surtout les délais pour conclure la vente s’effectueront plus rapidement si les démarches ont déjà  été enclenchées.

3. Sous quel délai êtes-vous prêt à acheter le véhicule ? Cette question est importante car elle vous donnera une estimation du temps que prendra toute la procédure de vente. De plus, si l’acheteur dit être pressé, la négociation du prix pourrait devenir intéressante pour vous…

4. Avez-vous entrepris les démarches pour vendre votre propre véhicule ? Cette question vous permettra de définir si l’acheteur est pressé ou pas, dans le cas où sa voiture serait déjà vendue par exemple.

5. Est-ce la première fois que vous achetez auprès d’un particulier ? Si c’est le cas, l’acheteur n’aura donc pas l’habitude de passer par cette voie et ne saura probablement pas quelles sont les démarches administratives à effectuer (changement d’immatriculation et de carte grise).

6. Depuis combien de temps êtes-vous à la recherche d’une voiture ? Cette information pourrait vous en dire plus quant à l’impatience de l’acheteur et vous permettra de savoir s’il sera possible de négocier et de faire affaire ensemble.

7. Avez-vous d’autres rendez-vous prévus ? Si oui, il y aura donc une possibilité qu’il ne fasse pas affaire avec vous. Cette information peut jouer sur votre négociation et sur le prix de vente de votre véhicule, le but étant de vous entendre pour que le véhicule soit vendu au plus vite.

8. Quel mode de paiement pensez-vous utiliser ? Dans le cadre d’une vente de particulier à particulier, le mode de paiement le plus sûr est le chèque de banque. L’une de ses finalités est d’éviter le chèque sans provision. Grâce à ce système, vous êtes assuré du paiement du chèque pendant toute la durée de validité du chèque car, lors de sa délivrance, la banque va débiter le compte du demandeur après contrôle de sa provision, et bloquer la somme correspondante jusqu’à son encaissement par le bénéficiaire.

9. Etes-vous prêt à patienter le temps d’aller en banque pour vérifier que l’encaissement est bien pris en compte ? Si l’acheteur est d’accord, vous pouvez lui demander de vous accompagner au sein de votre établissement bancaire qui pourra vous confirmer la transaction. Dans le cas contraire, demandez-lui de vous communiquer le numéro du chèque, le nom de la banque concernée pour ainsi vérifier auprès de celle-ci que le chèque a bien été émis par son établissement.

10. Quand comptez-vous vous déplacer en préfecture pour modifier la carte grise ? Certains nouveaux propriétaires tardent à faire changer la carte grise. Pendant ce délai, si votre acheteur commet des infractions, c’est vous qui recevrez les pénalités à sa place.