Citroën Cactus M : la Méhari du 21ème siècle

La Citroën Cactus M est une voiture de plage à part entière, tout comme le Méhari son ancêtre. Cette nouveauté vient de rejoindre les plages de Cascais, au Portugal. Du coup, notre modèle s’en est bien sorti et s’est montré digne du concept suivant lequel il a été créé.

Une voiture de plage


Inutile de rappeler que ce concept de voiture de plage rend hommage à la renommée Méhari. Le Citroën Cactus M a d’ailleurs brillé au milieu des nouveautés du dernier Salon de Francfort. Il s’est présenté comme une vraie star de l’univers automobile, lors de sa présentation, d’autant qu’il reflétait en lui seul l’avenir de la marque et l’ancêtre de la voiture de plage qu’est la Méhari. Dans un contexte s’accordant avec son esprit cactus, il a subi un test au cœur de l’un des plus gros spots de surf en Europe, à Cascais, au Portugal. En effet, Cactus M a vu le jour grâce à Frédéric Duvernier, le responsable des Concept chez Citroën. A la conception, il a associé sa créativité aux traits de la Méhari, la reine des voitures de plage des années 60. Cette touche à la Méhari se voit par exemple à la découpe des portières en V ou par les tries latérales, concrétisées par l’allongement des Airbump. Autres points, le Cactus M est doté d’une carrosserie ouverte permettant d’accéder aisément à l’habitacle. Bien sûr, comme son ancêtre, les vitres latérales et les toits ne sont pas au rendez-vous. Ici, seuls 2 arceaux servent de support à une capote en toile.

 

Simple et hyper pratique


On pourrait lui reprocher quelques points, mais qu’importe puisque cette voiture de plage résiste à tous les temps et se plait entièrement dans les milieux ensoleillés. Pour monter à bord les poignées de porte sont abandonnées au profit d’une languette en tissu qu’on tire pour ouvrir la frêle portière. De même, une entrée à la « cool » est le terme exact pour entrer à l’arrière au moyen d’un marchepied sur les flancs. Au niveau de l’habitacle, les sièges et le mobilier sont identiques. Par contre, pour ce modèle, tout a été repensé pour évoluer en plein air, car la planche de bord et les sièges sont recouverts d’une sellerie hawaïenne en tissu néoprène. Par ailleurs, le plancher a été taillé de la même manière qu’une baignoire avec un écoulement permettant de nettoyer à grande eau l’habitacle après une sortie à la plage. Mieux encore, les sièges rabattables et le volet coffre du Cactus M peut abriter deux adultes pour la nuit. Ainsi, il est possible d’étaler deux matelas dans cette surface de 1m80. Et Citroën pousse encore plus loin le côté loisir de cette voiture en l’équipant d’une toile de tente gonflable pour passer la nuit en toute sérénité ou mieux, en toute… intimité !

 

Un véhicule qui évoque la sortie et les vacances


Une fois à bord, on a déjà l’impression d’être en vacances et cela nous procure immédiatement une sensation de sérénité et de bonne humeur. D’ailleurs, le modèle a été conçu avec un pare-brise bien droit de telle sorte que les passagers puissent profiter du soleil et de l’air, des sièges confortables destinés au plein air, invitant inévitablement les occupants à rouler avec les cheveux au vent tout en prenant le plaisir d’apprécier le paysage. Sous le capot, le véhicule est propulsé par un moteur 3 cylindres à essence 1.2 Pure Tech de 110 chevaux. Il se montre souple et discret. Pour le moment, d’autres modèles du genre ne sont pas encore envisagés. C’est encore une autre histoire, chez Citroën une telle perspective reçoit une réponse négative, en arguant que plusieurs éléments sont déjà présents sur les futurs modèles qui seront bien à la hauteur. Seul l’avenir le dira…