Communication : Citroën privilégie les réseaux sociaux

Citroën se lance dans le « social marketing ». Aujourd’hui la marque met en avant sa campagne de communication sur les réseaux sociaux avec l’appui d’une application appelée Fyuse. La marque essaie ainsi de revivifier son image, puis d’attirer l’attention de nouveau public.

Citroën mise beaucoup sur les réseaux sociaux


Toujours à la recherche du meilleur, Citroën continue ses efforts dans la communication digitaleafin de rajeunir l’image de la marque et essayer de séduire de nouveau public. Ceux-ci passent particulièrement par les réseaux sociaux dont évidemment Facebook et Twitter. Outre ces classiques, la marque est aussi présente sur Instagram. Par ailleurs, le constructeur veut retransmettre de manière systématique des vidéos en direct sur Periscope. Il a même testé Snapchat. Récemment, par exemple, et plus précisément le 30 septembre 2015, Citroën s’est appuyé sur une application encore confidentielle, baptisée« Fyuse ».

 

Fyuse : meilleur moyen, selon Citroën


Une application lancée fin 2014 aux Etats-Unis, Fyuse s'articule autour d'une technologie de "photographie spatiale", un format rapproché du GIF animé, se trouvant entre photo et vidéo avec un effet 3D. Par son biais, l'utilisateur peut animer les images en changeant l'orientation du smartphone, ou tout simplement en faisant glisser le curseur s’il utilise un ordinateur. L'application dispose d’un réseau social intégré propre à elle, et permet également de publier sur Facebook ou Tumblr. Selon la Directrice du Digital chez Citroën, Marie Laloy, il parait que Fyuse est « la meilleure méthode pour à la fois capturer du contenu et le partager ».Pour véhiculer une image jeune et dynamique, Citroën a déjà réalisé ce genre de campagne pour la nouvelle C1. Marie Laloy insiste que le véhicule est jeune, urbain et adapté à ces nouveaux usages, tout en précisant qu’en cas de succès la campagne pourrait se généraliser sur tous leurs produits. Ainsi, le constructeur met en avant les éléments qui le différencient des autres, comme le toit ouvrant « Airscape ».

 

Une campagne plus « jeune » et plus dynamique


Cette mutation de la communication de la marque est née d’un fait : sur les sites officiels de Citroën, 25% du trafic provient du mobile.Sur la page Facebook de la marque, ce chiffre grimpe à 80%. Cette numérisation demande des réactions plus dynamiques et spontanées que sur les médias traditionnels. Ainsi, il ne s’est écoulé que 15 jours entre la proposition de lancer la campagne et sa réalisation. Marie Laloy indique la marque « veut prendre le pas sur ses concurrents en arrivant tôt sur cette plateforme. »