La région bruxelloise rachète le site de Citroën Yser

Récemment, les dirigeants du groupe PSA Peugeot-Citroën ont signé l’acte témoignant officiellement du rachat par la Région bruxelloise du grand site de Citroën Yser. La signature de l’accord a été effectuée devant un notaire et par le ministre-président bruxellois Rudi Vervoort.

En effet, la Région entend en faire un musée d’art contemporain à l’aube de 2018-2019. Elle souhaite également y construire des logements.
 

Le site de Citroën Yser, un étendu de 15 000 m2


L’accord mentionne l’acquisition par la Région via la Société d’acquisition foncière ou la SAF du site Citroën Yser et la signature d’un bail emphytéotique pour le PSA sur une partie du site du TACT pour la poursuite des activités commerciales des trois marques du groupe, dont Citroën, Peugeot et DS sur place. De ce fait, ce bail de 99 ans permet au groupe PSA d’aménager une nouvelle implantation prévue pour 2017 sur un terrain du Port de Bruxelles situé sur le long de l’avenue du Port entre le site de Tours et Taxis et le complexe du Transport International Routier.

Pour le moment, le constructeur aux chevrons peut encore continuer ses activités dans le bâtiment à l’architecture moderne de 45 000 m2 qui a été convoité par la Région. Le musée devrait n’accaparer que 15 000 à 18 000 m2 tandis que le reste fera office de logements. En ce qui concerne la transaction financière, elle est de l’ordre de 20,5 millions d’euros.

 

Citroën Yser, disponible pour les œuvres d’art du fédéral


Questionné par les journalistes à ce sujet lors du sommet organisé à Ostende et au moment de son accession à la tête de l’exécutif régional, le ministre-président bruxellois s’est dit satisfait de la concrétisation des deux projets conduits par le gouvernement bruxellois sortant. Ce sont entre autres le stade national sur le parking C du Heysel et la création d’un musée d’art contemporain dans la zone du fleuve.

En effet, selon Rudi Vervoot, on a choisi d’y implanter un musée de grande envergure, car il aura pour rôle de redynamiser la zone et de participer au rétablissement des liens entre la population des deux côtés du canal. Il ajoute que la Région a beaucoup d’œuvres à y exposer, mais que la porte est toujours ouverte au fédéral pour exposer dans le musée des œuvres la collection fédérale d’Arts moderne et contemporain.

Pour sa part, le groupe PSA, représenté par Marine Domergue durant la signature, le responsable du département Recherche et développement est content du nouvel emploi et de la grandeur du projet de musée dont servira dorénavant le site occupé jusqu’à maintenant par la marque Citroën. Effectivement, son créateur, André Citroën était un fervent collectionneur d’objets et d’œuvres d’art.

Au terme de la passation d’acte, Rudi Vervoot pense à une éventuelle conservation dans le musée de certains symboles de l’occupation antérieure de la marque d’automobile qui a été longtemps vue comme un avant-gardiste. L’idée n’est donc pas à exclure, mais pour le moment il est trop tôt pour en parler et concevoir la forme.