Peugeot abandonne lentement son hybride diesel

Peugeot réalise de faibles ventes pour son précieux hybride diesel. Du coup, la marque au lion renonce peu à peu à cette mécanique diesel couteuse. La décision paraît raisonnable.

Une mesure compréhensible


Peugeot se rend compte que la chasse aux pertes sera certaine si la marque poursuit la mécanique diesel hybride du break 508 RXH et du monospace 3008. Selon Maxime Picat, Patron de la firme française, il importe d’effectuer de nombreuses ventes de véhicules pour amortir les investissements engagés durant les phases de développement. Pendant son intervention, le cadre n’a pas précisé si l'Hybride4 2.0l Hdi FAP 200 chevaux sera abandonné avant le remplacement du 508 RXH actuel, mais surement le nouveau successeur du véhicule sera dévoilé pour 2017.

Il a ajouté que « ce n'est pas efficient en termes d'économies d'échelle ». D’après lui encore, les choix techniques de Peugeot doivent correspondre avec l'Europe, la Chine, la Norvège et encore d’autres pays. Bien sûr, le diesel hybride apporte de bons résultats en termes de rejets de dioxyde de carbone (CO2). Toutefois, le patron de Peugeot, dans son intervention, indique que lorsque la marque envisage de foncer sur certains marchés où le gazole n'est pas encore populaire, il faut y repenser.