Mercedes-Benz cartonne aux Etats-Unis

Le « dieselgate », causé par Volkswagen ne semble pas avoir ébranlé les autres constructeurs, notamment dans les ventes. C’est le cas particulièrement pour Mercedes-Benz USA, cette filiale américaine de la marque amirale de l’allemand Daimler.

Des chiffres en hausse


En effet, les chiffres font état de 32 087 véhicules Mercedes-Benz vendus au mois de septembre dernier. Par rapport à 2014, une hausse de 6 % a donc été enregistrée, avec 6,2 % pour les seules voitures, soit 29 020 unités. Une augmentation encore significative est constatée pour les Sprinter avec +14 %.

Pour faire la comparaison, c'est- à- dire de janvier à septembre de cette même année, la marque étoilée aux States a écoulé 249 890 voitures sur place, soit une hausse de 7,2 %. 5 432 Smart et 20 274 Sprinter ont par ailleurs été vendus. Le tout pour un total de 275 598 unités, c'est- à- dire avec une hausse de 6,4 %.

 

Le meilleur trimestre


Ces résultats ravissent les responsables de Mercedes-Benz USA. Stephen Cannon, son PDG, a ainsi déclaré avec fierté que l'entreprise a affiché le meilleur trimestre de son histoire, grâce aux ventes record du mois de cette période. Et les SUV ont eu le plus de succès.

Les Etats-Unis et leur industrie automobile ont eu vent de la fraude aux tests d'émissions sur les véhicules Audi et Volkswagen durant le week-end du 19 et 20 septembre derniers. Ce dernier en particulier a avoué avoir mis sur le marché près de 11 millions de ses véhicules diesel dont les résultats des tests d'émissions ont été faussés par un logiciel spécial.

Comme dans de nombreux pays dans le monde, celui de l'Oncle Sam a entamé des procédures judiciaires envers la firme allemande.