Mercedes Classe C Coupé 250d: façonnée pour le luxe

Personne n’ignore que le coup de crayon pour esquisser une Mercedes ne manque jamais de flatter le public. Le constructeur a démontré encore une fois à travers la nouvelle Classe C Coupé son goût pour le challenge, tant sur le style que la puissance. Sa sortie est prévue fin 2015.

Un traitement stylistique de référence


Confortable, agile et raffinée. Ces trois mots décrivent le plus cette version 250d très attendue. A sa posture, elle est une référence en matière de coupé grand tourisme. Généralement, la marque garde souvent le meilleur pour les véhicules des segments supérieurs. Mais cette fois-ci, le coup de crayon magique descend au niveau de la Classe C coupé. On s’aperçoit également que l’allure générale de notre nouvelle C Coupé a été taillée à tel point qu’elle rappelle de façon innovante l’avant de sa grande sœur, la Classe C berline. L’arrière assez original renvoie, quant à elle, à la poupe de l’élégante Classe S Coupé. Avec ce modèle, la calandre est diamantée et le toit en pente douce vers un postérieur en courbe. C’est le tout qui fait sa beauté.

 

Son long capot fait son élégance


Comparé à la berline, le Coupé Classe C s’abaisse de 3,7 cm. Il est habillé de panneaux de carrosserie inédits. Par ailleurs, le modèle perd en kilos, car les portes, le capot et le couvercle de malle sont en aluminium.Devant l’ancien coupé, cette nouveauté offre plus de volume grâce à son style plus imposant. Mais ses dimensions ont aussi augmenté avec 9,5 cm de plus pour sa longueur, soit 4,87 m et bénéficie de 4 cm en largeur, soit 1,81 m. Le capot moteur n’est pas en reste avec un allongement de 6 cm.Quoi qu’on dise, certainement, c’est de ce profil à capot long que le nouveau Classe C Coupé tire son charme, comme à la manière d’un BMW.

Sans surprise, la planche de bord avec une finition haut de gamme hérite celle de la berline, à savoir de longues portes sans encadrement. D’ailleurs, c’est ce qui fait de ce véhicule un coupé de luxe dont les sièges sont dédiés uniquement au modèle. Les passagers peuvent bien profiter de l’empattement allongé de 8 cm permettant un espace suffisant pour les jambes. Toutefois, la garde au toit ne se montre pas très généreuse puisqu’un adulte de 1,80 m serait à touche-touche avec le ciel de pavillon.

 

Le coupé Classe C : tout un symbole de luxe


Bien sûr, ce Coupé reprend la toute jeune technologie de la berline. A part l’arsenal sécuritaire, il est à noter que le modèle bénéficie de quelques équipements utiles, entre autres, la ceinture automatique qui reste un symbole de luxe, ou encore la climatisation assortie au GPS pour activer le recyclage d’air dans les tunnels.

Et ce n’est pas tout. Il est même possible de se connecter avec ce Mercedes coupé au moyen de l’application mercedes.me compatible sur l’Apple Watch et sur smartphones iOS et Androïd. Un système permettant de localiser le véhicule, de programmer la température de l’habitacle, de mener vers son point de stationnement ou de contrôler ses ouvrants.

 

La Classe C riche en motorisation


Dès le lancement en décembre 2015, la gamme Classe C disposera de 6 motorisations. Elle propose quatre essence avec comme base le 1.6 de 156 chevaux (C180), le 2.0 en 184 chevaux (C200), 211 chevaux (C250) et enfin 245 chevaux (C300). Au printemps 2016, cette motorisation gagnera en puissance avec le V6 essence de 333 chevaux avec transmission 4Matic (C400) pour ceux qui recherchent la noblesse mécanique. Cette période sera également marquée par la venue de la tonitruante AMG 63.En diesel, l’offre s’articulera autour de deux puissances du 2.2, entre 170 chevaux (C220d) et 204 chevaux (C250d). Les tarifs de la Mercedes Classe C Coupé version 2015 va de 37 200 euros en essence (C180) à 40 750 euros en diesel (C220d), soit respectivement 2 550 et 3 500 euros de plus que la berline. La 250d annonce un prix de vente du véhicule oscillant entre 46 300 et 58 900 euros pour la finition Fascination.