Mercedes Classe S et Smart se dévoilent en version cabriolet

Durant le prochain Salon de Francfort du 17 au 25 septembre, la marque à l'étoile dévoilera les cabriolets Smart et Classe S. Ces nouveautés vont encore une fois confirmer le succès allemand en automobile.

Daimler fonce en faveur de ses Cabriolets


Mercedes veut toujours maintenir la réputation au sein du secteur automobile. Et cette fois-ci elle s’attaque à l’offensive au Cabriolet. Pour ce fameux rendez-vous de la rentrée automobile donc, ses marques Smart et Mercedes vont briller au milieu de différents modèles l’art exemplaire du cabriolet. Cette déclinaison en cabriolet de la Fortwo était très attendue. Cela fait quinze ans que Smart découvre alors micro-citadine. Avec 200 000 voitures vendues, on peut dire qu’elle a enregistré un certain succès. Comme ses prédécesseurs, ce Smart Cabrio offre à sa clientèle trois types de voitures en une : Elle est un coupé quand la capote est en mode fermée, une découvrable une fois que le toit en toile est escamoté, et un cabriolet à part entière lorsque les arches de portes déposées.

 

Le Smart Cabrio, très pratique en milieu urbain


Pour ce modèle, trois choix de Capote sont proposés : bleu, noir et rouge. Epaisse de 20 mm, elle intègre une lunette arrière vitrée. L’ouverture peut se faire à distance et en seulement douze secondes, à l’arrêt ou en roulant, au moyen d’une télécommande, quelle que soit la vitesse. Le démontage des arches de portes exigera plus de patience pour les ranger au dos du hayon. Mais cela vaut bien la peine pour rouler cheveux au vent. Ceci dit, la Smart Cabrio reste une Fortwo. Long de 2,69 m, elle est dotée de deux petits 3 cylindres essence de 71 chevaux et 90 chevaux, qu’il est envisageable de l’associer avec une boîte automatique à double embrayage. Comme toutes les Fortwo, elle sera assemblée soigneusement en France, à Hambach. Smart souligne également que, pendant la phase de développement, elle a bénéficié des tests aussi stricts que ceux de la Mercedes Classe Cabriolet. Cela fait maintenant 44 ans que Mercedes n’avait proposé un cabriolet sur la base d’une Limousine. Cette patience est actuellement compensée par la sortie de cet élégant modèle. La marque à l’étoile assure que, quand la capote est pliée, les occupants se croiront voyager à bord d’un yacht. Elle parle même d’un salon posé à ciel ouvert. Les designers ont d’ailleurs eu la brillante idée de cacher les « arceaux de sécurité » qui ne se déploient qu’au cas où c’est nécessaire.

 

Cabriolet de luxe, clientèle de luxe


La capote multicouche est proposée, cette fois-ci, en quatre couleurs : rouge foncé, beige, bleu foncé, et en noir. En dépit de son grand gabarit, la toile s’escamote en seulement vingt secondes. Cette manœuvre peut aussi se faire à distance à l’aide d’une télécommande, à l’arrêt ou en roulant seulement à 60km/h, au maximum. Toujours en pleine innovation, le cabriolet Classe S s’accompagne d’un système Aircap qui permet de neutraliser les bruits engendrés par les remous d’air. Il est aussi équipé d’un autre système qui offre une gestion intelligente de la climatisation qui sera d’ailleurs réintroduite sur tous les futurs cabriolets de la marque à l’étoile. Ainsi, capote fermée ou ouverte, un simple geste suffit pour programmer la température que vous souhaitez. Les occupants avant profiteront, de leur côté, du chauffage de nuque « Airscarf » introduit dans les « appuis-tête ». Ce cabriolet de luxe sera commercialisé en version S500 avec un V8 biturbo de puissance portée à 455 chevaux et qui sera hissée à 585 chevaux dans la version Sportive S 63 AMG. La cible principale de Mercedes est sans doute la clientèle de la Bentley Continental GT Cabriolet. Le prix de la voiture sera aussi bien à la hauteur, à partir de 200 000 €.