Réfrigérant : Mercedes-Benz s’est enfin plié aux exigences européennes

Fini le bras de fer qui opposait Mercedez-Benz et la Commission européenne. La marque à l’étoile a finalement accepté d’utiliser le réfrigérant R1234yf pour les systèmes de climatisation de ses voitures.

Mercedes s’est toujours opposée au recours à ce gaz qu’il estime dangereux. Mais désormais, à partir de 2017, les voitures du constructeur d’outre-Rhin oublieront les fluides R134a. D’ailleurs, selon la directive MAC de Bruxelles, l’usage de fluides frigorigènes est interdit depuis 2013, car jugées trop polluantes.

En outre, Mercedes-Benz a conçu une autre alternative à base de dioxyde de carbone pour certaines de ses voitures haut de gamme. Au départ, ce fluide ne propulsera que les 2 modèles Classe S et E. La raison en est que son coût est jugé élevé.

Notons que cette mésentente entre Mercedes et les autorités européennes est apparue au cours de l’été 2013, lorsque l’Administration française avait interdit les immatriculations de Mercedes-Benz sur l’Hexagone. Le gouvernement jugeait que ses voitures n’étaient pas conformes à la réglementation en vigueur. Bruxelles avait ainsi appuyé la France dans cette querelle concernant les réfrigérants.