Affaire Volkswagen : Les Français continuent avec le diesel

Malgré le scandale Volkswagen qui a fait grand bruit dans le monde, une bonne partie des Français continue à opter pour le diesel. Voici le résultat d’un sondage.

Sondage : non, les Français n’ont pas abandonné le diesel


Selon un sondage réalisé par Odoxa et publié le 8 novembre 2015 Odoxa, les Français s’attachent encore au diesel. Même après l’affaire des moteurs truqués, 64% des personnes questionnées déclare avoir une «bonne image» du diesel, le carburant pointé du doigt pour être dangereux et polluant. Ce carburant va être taxé davantage sur l’hexagone. Pourtant 74 % des Français pensent que le diesel est un carburant performant, 64% estiment qu’il est bon marché, malgré le fait qu’il est réputé polluant, ce qui est reconnu par 61% des interrogés, et dangereux pour la santé selon les 56%, selon le sondage réalisé par Odoxa pour le Parisien.

 

L’Union Européenne s’est pliée à la pression des constructeurs ?


Par ailleurs, il s’avère que les Français optent moins pour le moteur diesel lors d’un achat de voitures: Si 30% d’entre eux choisissent le diesel, 33% préfèrent l’hybride ou l’électrique et 34% pour le moteur à essence. Pour les 3/4 des Français, la décision prise par Bruxelles d'assouplir les seuils d'émissions de gaz polluants des moteurs diesel est la preuve que l’Union Européenne s’est pliée à la pression des firmes automobiles. En outre, ils sont persuadés que l’affaire sur le trucage des tests anti-pollution n'aura pas d’effet considérable sur les ventes de voiture diesel: 61% estiment que cette décision n’encouragera pas les propriétaires de diesel à ne plus racheter ces voitures. Suite à des années de débat, l’Etat français a finalement annoncé à la mi-octobre 2015 sa décision d’abandonner peu à peu à partir de 2016 l'avantage fiscal dont le gazole bénéficie par rapport à l'essence.