Volkswagen réduit la production de la Golf

Le constructeur allemand Volkswagen traverse une période tumultueuse depuis les gros problèmes rencontrés lors de la mise en place de la plateforme MQB sur les lignes de production.

Cette crise a d’ailleurs vu le licenciement du chef de production de la marque, ce qui a entraîné le ralentissement de la cadence de travail sur l’assemblage de la Golf. Autre conséquence, les équipes de production seront revues à la baisse, un accord a déjà été conclu entre les différentes parties.

Personne ne s’attendait au licenciement du chef de production, toute la sphère automobile en a été surprise. La marque allemande reconnait cependant être confrontée à de sérieux problèmes depuis la mise en place de la plateforme MQB et de son intégration sur les lignes de production qui ont subi des modifications. Cette opération lui a coûté des centaines de millions d’euros.

C’est fort de cette situation que Volkswagen a conclu un accord avec les syndicats pour supprimer les équipes de nuit les dimanches en raison de la baisse de production. On en est certain, l’objectif de volume de production prévisionnel annuel (850 000 unités) ne sera pas atteint. Cependant, le constructeur espère que son usine de Wolfsburg assemblera plus que 807 000 unités en 2014, le volume réalisé l’an dernier.

Les récents problèmes rencontrés bouleversent les plans de Volkswagen. Il n’est plus question d’augmenter les équipes pour répondre à la demande, mais plutôt de travailler à maintenir l’équilibre entre les différentes charges. Pour l’heure, il est encore trop tôt pour prévoir des résultats. Il faut être patient et attendre la fin de l’année pour interpréter les chiffres qu’aura réalisés Volkswagen Wolfsburg.