La Renault Kwid conquiert le marché indien à 3500 euros

La citadine Kwid, modèle le moins cher de Renault, est sur le point de promettre un bel avenir à la marque au losange. Elle parvient à se faire une place sur le marché indien au prix de 3500 euros. La petite voiture sera ensuite mise en vente sous d’autres horizons et pourrait arriver prochainement sur le territoire européen.

Le Renault Kwid ouvre la voie


Si, en Inde, la petite citadine kwid de Renault arrive à prendre le dessus dans l’univers des citadines, c’est parce qu’elle est la nouveau-née lowcost de la firme au losange. Commercialisée à partir de 3500 euros, elle a bien conquis le marché indien. Ainsi, le mouvement continue et se répand dans d’autres cieux pour gagner les routes européennes, avec un prix d’attaque quasi-doublé : 6000 euros. Il ne faut donc pas espérer le même tarif qu’en Inde puisque le coût sera conditionné par beaucoup d’autres facteurs. Notre petit véhicule aux allures de SUV est une excellente sœur de la Sandero Stepway et donnerait à Dacia l’occasion de frapper les esprits, près d’une décennie après la Logan.

 

Un modèle qui flatte par tous les moyens


Si la longueur de la Kwid de 3,68 m rappelle le gabarit d’une Twingo II, sa largeur l’est un peu moins avec 1,58 m,sur un empattement de 2,42 m. La petite citadine est propulsée en Inde par un trois-cylindres atmosphérique 0.8 de 54 chevaux et 72 Nm lui permettant de faire près de 4 l/100 km, la meilleure consommation pour un véhicule à essence sur ce marché. Rien que pour le coût, il paraît que ce modèle a déjà attiré bon nombre de consommateurs. Mais son atout va au-delà de ce prix flatteur puisque le style, impressionnant et original, a suscité l’intérêt du monde médiatique, lui conférant une image à la fois sérieuse et valorisante. Ce n’est pas sa technologie embarquée qui dérobera ses qualités.

 

Renault s’apprête pour la bataille


Alors, ce n’est pas par hasard que 25 000 commandes ont été enregistrées en 2 semaines. Renault, qui peinait jusqu’alors à se faire une place sur le marché indien, retrouve le sourire. Le constructeur se félicite surtout de l’intérêt suscité par la Kwid dans les villes où le réseau Renault est encore peu développé. Par ailleurs, 15 % des premiers acheteurs sont en réalité des… acheteuses. L’univers de la concurrence prend ainsi très au sérieux cette nouvelle venue. Pour preuve,14 % de réduction chez Maruti sur les mini-citadines…