Renault est fier de sa grande berline Talisman

Renault continue de renouveler son offre avec sa berline Talisman. Promesse tenue, son « look » est si flatteur qu’on se précipite assez rapidement pour découvrir l’intérieur. Avec un style plus avéré, ce nouveau modèle a un physique qui plait aux yeux.

Le public s’avoue séduit par le physique de Talisman


La berline Talisman manifeste un physique conquérant. D’après les premiers commentaires de certains journalistes présents, Talisman a un physique agréable et inspire un sentiment de robustesse et de sécurité. Laurens van den Acker, directeur du design a lui aussi affirmé : « Nous l’avons dessinée, avec passion, pour que son conducteur en soit fier ». Le responsable a souligné que la nouvelle berline est généreuse dans son volume et son confort intérieur. Physiquement, on le sait, elle est déjà conquérante. Quel que soit l’angle sous lequel on la regarde, elle semble toujours prête à bondir. Quelques jours après ce moment d’échange avec la presse, c’était au tour du public de l’examiner de près, au salon de Francfort.

 

Des séances de questions-réponses sur Talisman


Le lundi 14 septembre dernier, quelques jours après sa présentation à la presse, Renault a donné une conférence permettant aux internautes de poser des questions via Twitter à trois de ses ambassadeurs, dont le quadruple champion du monde de Formule 1, Alain Prost. La Talisman rejoindra ainsi la route pour gagner Francfort depuis Paris. Au cours de la journée ainsi que les jours précédents l’événement, les internautes ont pu intervenir et échanger avec les 3 ambassadeurs via Twitter. Trois langues européennes ont été utilisées : le français, l’anglais et l’allemand.

8h30, à Paris, Alexis Martot, designer automobile et Head of Exterior Design au sein de Renault, répondait en 30 minutes aux questions sur la genèse et le design du Renault Talisman, avant son départ pour Francfort. Alain Prost a pris le relais au début de l’après-midi, dès qu’il était arrivé au Circuit Chambley. A 15h, l’ambassadeur Renault F1 a répondu aux questions touchant les qualités dynamiques de la berline. A 21h30, la dernière étape des questions-réponses s’est faite avec Thomas Wahl, Chief Executive chez Wahl Group.