Renault fera sensatrion au Mondial Auto Paris 2014 avec son nouveau concept Eolab

Renault Eolab

Renault n'entend pas faire seulement de la figuration au Mondial de Paris en attirant le maximum de regards.

La marque au losange se montre plutôt ambitieuse en proposant un nouveau concept-car très impressionnant : Eolab, un véritable laboratoire roulant.

C’est une citadine qui partage le même segment que les Renault Clio et Peugeot 208. Il met un accent particulier sur l’efficience et garantit un niveau de confort intérieur optimal.

Son capot abrite un petit bloc essence trois cylindres de 1,0 litre de cylindrée et 75 chevaux, ainsi qu’un bloc électrique de 50 kilowatts et 200 Nm de couple. La transmission est assurée par une boîte de vitesse à trois rapports et un embrayage qui permettent au véhicule de gagner du poids à tous les niveaux.

La technologie utilisée par Renault est payante, car elle permet à Eolab d’atteindre un poids total de 955 kilos en dépit d’une motorisation hybride et des batteries. La petite citadine économise 300 kilos par rapport à la Clio normale. Résultat, elle affiche une consommation beaucoup mieux optimisée, soit 1,0 litre aux 100 km.

Pour obtenir ce poids, Renault a utilisé des matériaux ultra-légers comme le magnésium, l’aluminium, l’acier et du plastique pour concevoir le châssis. Il a également misé sur l’aérodynamisme en optant pour un Cx de 0,235 et des panneaux mobiles qui interviennent pour réguler le

refroidissement ou le niveau de vitesse.

Renault vient ainsi de montrer que même sans l’industrialisation de l’auto, des solutions existent pour produire des véhicules capables de consommer peu. C’est un exemple de technique que les autres constructeurs suivront certainement pour proposer des modèles de série dans les années à venir.

 

 La nouvelle Renault Eolab adopte un design dont on pourrait retrouver des caractéristiques sur la future Mégane qui sera dévoilée l’année prochaine.