Renault Koleos 2016 se prépare à la concurrence

Alors que la Kadjar est encore d’actualité, Renault Koleos prépare déjà sa présentation 2016. Renault s’est montré plus haut de gamme. Cette nouveauté va donc jouer dans la cour de la Talisman et de l’Espace. A la découverte de notre SUV à 7 places…

Koleos: un tout nouveau produit


Renault a eu du succès avec sa tendance monospace jusqu’à la fin des années 2000, à l’instar du Twingo II, Modus, Scénic et Espace IV. Mais depuis 2010, ce type de voiture n’est plus à la mode et elle a été remplacée par les SUV. Renault dispose d’une offre bien calibrée. Les ventes de la Renault Captur mène de son segment. La Renault Kadjar, elle aussi, semble avoir trouvé la bonne recette. En pleine forme, l’Espace a abandonné le style monospace cubique au profit des SUV, en devenant crossover. Mais Renault continue encore son offensive et ne compte pas s’arrêter là où il a réussi.

Ainsi, la gamme SUV s’enrichit encore avec un nouveau Koleos qui s’intercale clairement entre Espace et Kadjar. Cette nouveauté présentera des similitudes et des renouvellements, par rapport aux modèles de voitures mis en vente entre 2008 et 2015. En effet,il s’agit d’une nouveauté puisqu’on a un tout autre produit. Toutefois, la marque au Losange a préservé l’appellation pour essayer de garder les clients fidèles à ce modèle. Elle justifie aussi cette continuité de nom par la cohérence phonétique entre Kadjar, Captur et Koleos. L’argument semble tenir. Alors, il faudrait oublier le modèle conçu pour la Corée. D’autant que Renault Koleos partage la même plateforme technique que Kadjar et Espace, avec le châssis que l’on retrouve aussi dans la gamme Nissan sur le duo Qashqai/X-Trail, mais également sur le Renault Scénic de 2016.

 

Koleos se situe dans le monde haut de gamme


Les « gimmicks cosmétiques » permettent à Koleos de se positionner dans la famille des hauts de gamme de Renault et se démarquent facilement de ses petits frères Captur et Kadjar. L’allure de cette Renault Koleos 2016 apparait comme une Audi Q7 légèrement rétrécie. Comme à la manière d’une Volkswagen Passat, la découpe entre le capot et le haut des phares est entièrement horizontale. Ce qui semble élargir visuellement le Renault Koleos et lui donne un aspect statutaire. Par ailleurs, les extrémités sont revisitées et désormais se caractérisent par une signature lumineuse recherchée. Il s’agit d’un bandeau horizontal à l’arrière et des crochets à l’avant. Des touches déjà vues dans Renaut Talisman et Renault Mégane. La différence se voit également au niveau de la carrosserie qui a presque abandonné l’ornement en plastique gris et grainé. Au contraire, notre modèle met en avant plutôt les éléments laqués ton caisse. Ce choix esthétique ne vient pas du hasard, mais contribue fortement à la montée en gamme.

En regardant cette version, on n’a pas besoin d’être un ingénieur pour remarquer que Koleos gagne en volume. Si la première génération Koleos ne mesurait que 4,52 m et ne disposait que de 5 places, ce nouveau modèle opte visiblement pour un format plus volumineux avec près de 4,65 m. Ce changement est fait afin d’accueillir à son bord 7 occupants. C’est une capacité d’accueil inéluctable actuellement sur le segment des SUV, comme en témoigne d’ailleurs la politique similaire à la nouvelle Volkswagen Tiguan qui, elle aussi, sera convertie dans le courant de 2017 en version à 7 places. Par ailleurs, la Renault Koleos 2016 se présentera comme une alternative plus dynamique au Grand Scénic de Renault.

 

Animé par quatre roues motrices, mais pas directrices


Comme cette nouvelle génération Koleos n’est pas loin du Kadjar, elle sera également proposée en versions à 2 et 4 roues motrices. Contrairement à la Talisman et à l’Espace, la futur Renault Koleos ne disposera pas des quatre roues directrices 4Control puisque l'utilité n'est pas vraiment reconnu sur un modèle SUV. Sous le capot, des motorisations de la Renault Koleos 2016 abriteront un bloc essence 1.6 TCe de 163 chevaux alors qu'en diesel la palette oscillera entre les 1.6 dCi de 130 et 165 chevaux. Alors que la Renault Koleos présente des similitudes avec la Kadjar, la version 4x4 ne sera livrable qu’endiesel. Ensuite, une formule hybride rechargeable sera offerte avec la technologie Zero Emission On Demand ou ZEOD.Avec ce nouveau SUV plus huppé et familial que le Kadjar, Renault élargit son offre haut de gamme qui comprend déjà l’Espace et la berline familiale Talisman. Carrément intercalé entre l’Espace et le Kadjar, cette nouvelle Renault Koleos 2016 aura à disputer la course avec la Volkswagen Tiguan 7 places et son futur frère rival Peugeot 6008, prévue en 2017. Visiblement, elle s’apprête déjà à affronter ses concurrents sur le marché des SUV. Certes, la tâche ne sera pas facile pour le Koleos dont le premier succès sera de faire oublier le plus rapidement possible sa devancière.