Renault Kwid : 25 000 commandes en deux semaines

Le public est flatté. Renault Kwid connaît beaucoup de succès en Inde. Ce petit véhicule low cost a séduit 25 000 clients en seulement 2 semaines. Tout cela précède son entrée sur le marché européen.

Son arrivée en Europe est prévue


Intéressant, 40% de la clientèle de ce véhicule à bas prix est constituée de jeune de moins de 28 ans dont 15 % sont des femmes. Ainsi, le modèle a bien conquis le public et pourrait gagner le terrain européen très prochainement. Toutefois, il faut reconnaître que la Renault Kwid ne sera pas vendue en Europe au tarif de 3500 euros comme en Inde. En effet, la voiture est vendue à environ 6000 euros. Normalement, ses fans devraient encore patienter un ou deux ans avant la venue de cette mini-citadine en Europe. Avec son allure de SUV, elle ferait bien une excellente petite sœur à la Sandero Stepway.

 

Une voiture répondant aux besoins des consommateurs


Rappelant le gabarit d’une Twingo II, sa longueur de la Kwid mesure de 3,68 m, tandis que sa largeur est de 1,58 m. Elle repose par ailleurs sur un empattement de 2,42 m. Le modèle est aussi animé par un trois-cylindres atmosphérique 0.8 de 54 chevaux et 72 Nm qui lui permet de faire environ 4 l/100 km. Elle affiche ainsi la meilleure consommation pour un véhicule à essence sur ce marché. Bien évidemment, son prix a fait déjà coulé beaucoup d’encres en Inde, mais elle a aussi capté l’attention de la presse pour son physique valorisant et original, puisque le modèle est reconnu par, sa présentation posée, son habitabilité, son beau comportement routier et sa technologie embarquée, dont le système Media Nav à écran tactile.

 

Place à la concurrence en mini-citadines


En seulement 2 semaines, 25 000 commandes ont été déjà signées. Sans doute cet engouement a suscité l’enthousiasme de la marque au losange qui jusqu’alors a peiné à se faire une place en Inde. Le constructeur français se félicite notamment de l’intérêt suscité par la petite Kwid dans les villes de moins de 50 000 habitants, en dépit du réseau Renault encore moins étendu. Autre étonnement, le modèle séduit des femmes puisque 15 % des acheteurs sont en réalité des acheteuses. Selon un quotidien indien, les concurrents prennent très au sérieux cette réalité. Pour preuve, les opérations commerciales se sont multipliées au même moment sur les mini citadines, avec jusqu’à 14 % de réduction chez Maruti.