Renault marque largement des points face à Dacia

Après la pluie le beau temps. L’heure est peut-être venue pour Renault de se démarquer largement de ses concurrents après plusieurs années d’épreuves. Même Dacia qui a eu beaucoup de succès semble aujourd’hui se trouver dans une situation peu satisfaisante. Apparemment, cette ascension au losange tiendra bon.

Un essor tiré par le Captur en 2013


Après que Captur ait soufflé sa première bougie, Renault a connu un envol significatif. Peut-on dire que Renault a su « Capturer » le public. Cet essor de la marque est certes venu du succès du Captur en 2013. Depuis, ce mini-SUV urbain a triomphé clairement en Europe. Le modèle est même devenu troisième parmi les plus vendus en France en 2014, toutes catégories confondues. C’est une véritable performance pour un SUV. Pour preuve, dès le début de l’année, les ventes de Renault ont décollé de 4,6% en ligne avec le marché. Bien sûr, c’est un peu moins que le marché, mais la firme française compte bien pousser le succès dans les mois à venir avec de larges choix dans son catalogue.

 

Dacia semble suivre un destin tout différent


La marque lowcost du groupe français enregistre des ventes toujours en baisse. En France, notamment, elle a connu de fortes décroissances en août (-17%) ou – 7% en 8 mois, sur un marché en hausse de 5%. « Les ventes globales sont en hausse de 10% sur le 1er semestre avec 289 000 immatriculations », indique toutefois un responsable au sein de Dacia. « Les ventes sont bonnes en Algérie, Turquie, mais également en Italie et en Espagne », rassure un porte-parole de la marque. Cependant, la marque roumaine ne semble apporter rien de nouveau à sa gamme. A part le restylage dont Duster a bénéficié fin 2013 (nouveaux équipements, nouvelles motorisations et retouches design), Dacia n’a rien proposé depuis presque trois ans. Mais le constructeur semble ne pas trop s’en soucier. « Duster et Sandero se vendent très bien », souligne-t-on.

 

Les Dacia se portent bien sous la marque Renault


Les véhicules de Dacia ne sont pas seulement produits pour la marque roumaine. Les Dacia sont vendues sous la marque Renault, avec un succès non négligeable, en Amérique latine, en Inde ou encore en Russie. Le SUV roumain est en tous cas la voiture la plus vendue, devant le Clio IV. Il reste à savoir ce que le groupe fera du Kwid, ce SUV très compact révélé en mai en Inde. L’entité n’a pas encore confirmé son lancement dans le réseau Dacia. Difficile d’imaginer que la filiale de Renault passe à côté d’un nouveau modèle répondant tout à fait à son cahier des charges de voiture lowcost. Dacia doit surmonter le manque de nouveauté dans son catalogue, 73% des volumes de la marque reviennent à Sandero et Duster.